The Art of Flying

Cet ouvrage est une véritable invitation au voyage, il célèbre à la fois le glamour qui auréolait les premières liaisons aériennes fréquentées par des stars que l’on n’appelait pas encore people. On redécouvre avec délectation les premières ouvertures de lignes commerciales, le travail des architectes pour concevoir des aéroports symboles de modernisme. On redécouvre le soin qu’apportaient les compagnies à leurs clients à une époque  la rentabilité n’était pas encore le seul leitmotiv. Si aujourd’hui, on prend l’avion comme le bus, ce livre joliment illustré nous rappelle que voyager en avian a été longtemps réservé à une élite et le décollage d’un avion un spectacle dominical que l’on regardait en famille depuis la terrasse d’Orly. L’aviation fera bon ménage à travers la réalisation de multiples affiches publicitaires dès les années 40. Le design des avions inspirera même les designers automobiles à l’image des ailerons des Cadillac. C’est aussi le cas en termes de mécanique avec des concepts et même une Chrysler alimentée par une turbine. Posséder son jet a été et est toujours un symbole de puissance. Cette ouvrage édité par Assouline se termine sur une allégorie au luxe et au raffinement.